Cocaïne

Cocaïne

 

 

 

Safer Use

 

  • Bois beaucoup d’eau, car la cocaïne a un effet diurétique.
  • Pile la cocaïne le plus finement possible et fabrique tes propres pailles sans bords tranchants. Les billets de banque contiennent des composés organostanniques très nocifs. Le partage de la paille avec d’autres facilite la transmission de maladies infectieuses (hépatite C).
  • Évite le mélange avec d’autres substances car cela affecte encore plus la circulation sanguine.
  • Sous coke, on ne perçoit pas vraiment les effets de l’alcool. On a plutôt l’impression de pouvoir boire plus – mais ce n’est pas du tout le cas. On en vient souvent à se surestimer. Risque d’intoxication par l’alcool, de comas et d’arrêt respiratoire.
  • Se rincer le nez après.
  • Dans la mesure du possible, essaie d’acheter chez une personne que tu connais. Tu diminues ainsi le risque qu’on te refile du mauvais matos.
  • Sous coke, ne prends pas le volant car ta perception du danger est confuse et en plus, c’est ton permis de conduire que tu risques de perdre en cas de contrôle.
  • Ne prends pas de coke seul. Les amis peuvent intervenir en cas d’urgence.
  • Les cocktails mélangeant cocaïne et héroïne sont un double exemple : une combinaison de produits dits antagonistes (opposés) et une pratique très dangereuse. Cela peut provoquer l’overdose, l’arrêt respiratoire et la défaillance cardiaque.
  • Utilise ton propre matériel pour une injection afin d’éviter les maladies infectieuses. Elles sont transmissibles même à travers le filtre, l’eau et la cuillère !
  • Tu as l’impression de consommer trop de coke ? Le centre spécialisé le plus proche peut t’aider !

 

 

 

Safer Sex

 

  • La cocaïne désinhibe, ce qui prédispose à des pratiques sexuelles à risques. Le risque d’infection VIH et IST augmente d’autant plus.
  • Sous l’effet sédatif et anesthésiant, on se laisse tenter par des rapports sexuels plus longs et plus violents. Sans s’en rendre compte, on peut se blesser et saigner.
  • La cocaïne augmente peut-être ton endurance. Attention : un rapport sexuel plus long et plus dur use d’autant plus la capote – change la toutes les demi-heures.
  • Sexe et coke ne fonctionnent ensemble qu’avec le consentement et la confiance réciproques des partenaires. Clarifie à l’avance avec ton partenaire les pratiques sexuelles que vous désirez expérimenter ensemble ou pas.
  • Arrête de consommer avant de ne plus pouvoir te défendre ou de ne plus percevoir les réticences de ton partenaire. Attention : la coke peut te rendre plus agressif, y compris dans le sexe !
  • Avant de passer à l’acte, disposez à portée de main suffisamment de matériel de précaution (gants, préservatifs, lubrifiant).
  • Prends soin de ton corps ! Si tu remarques quelque chose, rends toi immédiatement chez le médecin. Si tu changes régulièrement de partenaires sexuels, fais un test de dépistage IST tous les 6 mois et fais-toi vacciner contre l’hépatite A/B.

 

VIH & cocaïne

  • Ne prends pas de drogues et de médicaments anti-VIH en même temps. Une prise différée peut réduire les interactions. En cas de prise simultanée, prends qu’une faible dose de drogue.
  • Cette nuit-là est souvent longue – emporte avec toi suffisamment de médicaments et respecte tes heures de prise.
  • Parle avec ton médecin des interactions entre médicaments anti-VIH et stupéfiants ! En particulier la combinaison cocaïne-sustiva peut rendre encore plus agressif !

Tu trouveras ici plus d’informations sur les interactions entre substances et médicaments anti-VIH.